Entrepreneuriat

5 choses à faire avant de quitter le salariat pour se lancer dans l’entrepreneuriat

choses à faire salariat entrepreneuriat

Quitter le salariat pour se lancer dans l’entrepreneuriat se prépare. Construire une partie de son projet avant de quitter son job, c’est mettre toutes les chances de son côté afin de poursuivre son aventure entrepreneuriale le plus longtemps possible. Petit zoom sur les cinq choses à faire avant de quitter son entreprise pour passer à 100% sur son projet.

Se former

Entre le salariat et l’entrepreneuriat il y a un monde, presque quel que soit le secteur dans lequel on exerce. Si votre job peut vous aider dans certains pans de votre vie de chef d’entreprise, il ne vous apprend souvent pas à être un bon chef d’entreprise. Si vous êtes juriste, vous aurez plus de facilité à choisir votre statut par exemple mais devrez acquérir un certain nombre de connaissances sur la partie financière et commerciale.

Ainsi, si cela est possible, il est vivement recommandé de se former dans les domaines qu’on ne maîtrise pas ou peu avant de se lancer. Cette stratégie permet de gagner un temps précieux par la suite et d’éviter les nombreux pièges qui jalonnent la vie de chef d’entreprise. De plus une fois pris dans la spirale de l’entrepreneuriat, il devient plus difficile de trouver le temps de se former.

Il existe aujourd’hui plusieurs solutions permettant de se former à la création et à la gestion d’une entreprise. Les livres sont une excellente première étape, à condition de choisir ceux ayant le plus de valeur ajoutée. Vous pouvez ensuite vous inscrire à une formation en ligne, particulièrement si vous avez envie de gagner en compétence sur une thématique spécifique (gestion de vos réseaux sociaux, business plan, etc). Enfin, l’accompagnement individuel sera particulièrement adapté si vous avez envie d’être suivi pas à pas dans votre changement de vie et de pouvoir presque à tout moment poser les questions qui vous viennent à l’esprit. Si cette solution est la plus onéreuse, c’est celle qui vous fera progresser le plus vite et sera la plus efficace.

Rencontrer des personnes s’étant lancées dans le même secteur d’activité

A chaque secteur d’activité ses particularités. Rencontrer une personne qui exerce déjà dans le secteur vous sera d’une grande aide dans la création de votre entreprise.

Vous souhaitez ouvrir un restaurant ? Rencontrer un restaurateur sera mille fois plus efficace que de lire des dizaines de livres expliquant comment lancer son entreprise.  

Si vous le pouvez, essayer aussi de passer une journée ou deux avec un/une chef(fe) d’entreprise afin de découvrir de façon concrète de quoi son quotidien est fait.

Par exemple, si vous souhaitez lancer une marque de sac vous découvrirez qu’en réalité une grande partie des journées n’est pas consacrée à la production mais à la prospection. Cette réalité peut être quelque peu difficile à vivre pour une personne créative qui n’a aucune appétence pour les tâches commerciales.

Il est fréquent de se dire qu’aucune personne exerçant dans le secteur d’activité dans lequel vous souhaitez vous lancer n’acceptera de partager avec vous. C’est la plupart du temps tout à fait faux. La plupart des entrepreneurs sont prêts à aider les personnes désireuses de se lancer. De plus, il est rare que vous souhaitiez proposer exactement le même produit ou le même service que cette personne. Enfin le lieu d’exercice n’est pas forcément le même que le votre (un restaurateur exerçant à Lille si votre projet est à Bordeaux par exemple).

Profiter du salariat pour construire son réseau avant de se lancer dans l’entrepreneuriat

Se construire un réseau ne se fait pas en un jour. Dès que vous avez une idée plus ou moins précise du secteur dans lequel vous souhaitez vous lancer, commencer à vous construire un réseau constitué de personnes familières avec ce secteur.

Participez à des afterworks, organisez des déjeuners avec des contacts que vous n’avez pas vu depuis longtemps afin de renforcer votre réseau.

Réfléchissez toujours en termes de réciprocité. Ne pensez pas uniquement à ce que cette personne peut vous apporter mais pensez aussi à ce que vous pouvez apporter à cette personne. Les relations ne fonctionnent pas si elles ne sont qu’unilatérales.

Le but de la démarche n’est pas de faire preuve d’opportunisme mais de construire peu à peu un réseau qui vous apportera autant que vous pourrez lui apporter.

Construire sa communauté

Si vous souhaitez vous lancez en BtoC, il est préférable de commencer à construire sa communauté le plus tôt possible. En effet, plus votre communauté sera importante au moment de votre lancement, et plus vous aurez de chance de faire un beau lancement.

Créez un compte Instagram ou un compte Facebook dès que vous avez acté le fait que vous vous vouliez lancer votre boîte et commencez à partager avec votre communauté les coulisses de votre aventure. Au départ, vous n’aurez pas forcément de produits ou services concrets à montrer mais ce n’est pas grave. Partager votre quotidien et les coulisses de votre création d’entreprise s’avère très efficace.

Construire en amont sa communauté et d’autant plus important si vous souhaitez lancer une campagne de crowdfunding. En effet, plus votre communauté sera importante et plus vos chances de réussir votre campagne seront élevées. Veillez aussi à ce que votre communauté soit qualifiée c’est-à-dire qu’elle montre de l’intérêt pour votre contenu. Si vous avez beaucoup d’abonnés mais très peu d’interactions (mentions « j’aime », commentaires, etc), vous risquez d’être déçu des résultats de votre campagne.

Trouver son/ses premiers clients

Sans client une entreprise ne peut fonctionner. On ne peut donc dire qu’une entreprise est sur la bonne fois qu’une fois qu’elle a trouvé son premier client. Vous devez donc tout mettre en œuvre afin de trouver au plus vite ce premier client prêt à payer pour votre produit ou votre service.

Si un client est prêt à payer pour votre produit ou service (hors famille ou amis), d’autant plus s’il est onéreux, vous pouvez quittez votre job de salarié l’esprit un peu plus tranquille : vous avez déjà parcouru une bonne partie du chemin. Essayez dans la mesure du possible de ne quitter le salariat pour l’entrepreneuriat qu’une fois que vous aurez votre premier client.

Soyez le plus efficace possible en réalisant votre étude de marché et votre business plan en moins de deux mois puis essayer de trouver votre premier client. Même si votre produit n’est pas parfait ce n’est rien ! Voyez votre premier client comme un test grandeur nature et n’hésitez pas à le solliciter afin d’avoir un maximum de retour de sa part. Rien ne vous empêche de lui offrir quelque chose par la suite afin de le remercier et de contrecarrer une expérience client pas toujours parfaite.

En résumé, que faire avant de quitter le salariat pour se lancer dans l’entrepreneuriat

Evitez si possible de quitter votre job sur un coup de tête sans que votre projet de création d’entreprise ne soit un minimum avancé.

Beaucoup d’entrepreneurs quittent leur boîte très en amont. Le souci c’est qu’une fois l’étude de marché et le business plan réalisé et la production du produit ou service achevée ils ne leur reste souvent que très peu d’économies. Beaucoup d’entre eux arrivent, par ailleurs, déjà presque au terme de leurs allocations chômage.

Or lorsque le premier produit ou service est vendu, il faut bien souvent encore attendre quelques mois voire quelques années afin de pouvoir se verser une première rémunération. Quitter son job au moment de la commercialisation permet donc de gagner un temps précieux, même si ce n’est bien évidemment pas toujours possible.

Quoi qu’il en soit, essayez de vous former un maximum en amont que cela soit grâce à des livres, à des formations en ligne ou à des accompagnements personnalisés.

Essayez aussi de rencontrer un maximum de personnes exerçant déjà dans le secteur d’activité que vous souhaitez rejoindre et de récolter un maximum de feedbacks de personnes qui sont déjà chefs d’entreprises.

Si vous souhaitez vous lancer dans une activité de type BtoC, commencez à construire votre communauté le plus tôt possible afin que vous ayez un maximum de clients dès votre lancement. Veillez toujours à avoir une communauté la plus engagée possible.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *