Entrepreneuriat

5 conseils pour lancer sa marque de mode

5 conseils lancer marque mode

Lancer sa marque de mode, c’est le rêve de beaucoup d’entrepreneurs. Sur les réseaux sociaux on voit d’ailleurs chaque jour de nouvelles marques se lancer. Mais le marché de la mode n’est clairement pas le plus facile à pénétrer surtout lorsqu’on se lance avec peu de moyens. Pour mettre toutes les chances de votre côté, voici 5 conseils pour lancer sa marque de mode.

Ne pas se disperser et misez sur les bons produits

Impossible pour la plupart des créateurs de lancer une première collection d’une dizaine de pièces. Il se faut limiter à quelques pièces fortes qui représentent parfaitement l’ADN de la marque.

Chaque pièce demande en effet un travail de développement très long et beaucoup de moyens. Faire trop de pièces différentes c’est risquer de ne pas pouvoir sortir sa collection à temps et de se retrouver à court de financement.

L’idéal est de se concentrer sur une pièce facilement déclinable en plusieurs couleurs ou en plusieurs formes. Cela peut être une robe ou une veste par exemple.

Le produit le plus simple pour débuter reste le tee-shirt. On ne compte plus le nombre de marques qui se sont lancées en proposant au départ des tee-shirts comportant différents motifs. Néanmoins le marché est aujourd’hui au bord de la saturation et il devient presque impossible d’attirer de potentiels clients en proposant ce type de produits sans une importante communauté de fans.

Chercher à s’entourer le plus tôt possible avant de lancer sa marque de mode

Créer des vêtements ne s’improvise pas. Si vous n’avez jamais travaillé dans le milieu de la mode, il est fondamental de bien s’entourer le plus tôt possible afin d’éviter de faire un certain nombre d’erreurs qui peuvent vite coûter très chères.

Créer des vêtements nécessite un designer qui va dessiner les pièces pour ensuite les transformer les patrons. Si le dessin n’est pas bon, il faudra par la suite refaire les patrons : une erreur qui fait perdre beaucoup de temps et d’argent.

Construire un business plan très solide

En moyenne il s’écoule 18 mois entre le moment où vous allez dessiner vos premiers modèles et le moment où vous allez lancer votre collection. Pendant ce laps de temps mieux vaut garder un travail salarié à mi-temps ou effectuer quelques missions de free-lance.

D’autant que la mode est un business particulièrement gourmand en trésorerie. Le patronage et la fabrication des pièces coutent chers, d’autant plus si elles sont fabriquées en Europe ou en France. Il y a donc de gros investissements à faire avant de vendre sa première pièce.

Bien souvent les banques refusent de prêter de l’argent pour ce type de business puisque le besoin en financement ne l’est presque que pour du BFR c’est-à-dire pour financer la production de la collection. Si vous empruntez pour acheter un fonds de commerce et que vous mettez la clé sous la porte la banque pourra récupérer le fond de commerce. Ici elle récupérera les vêtements c’est-à-dire des choses qui n’ont aucune valeur pour elle. Elle sera donc très réticente à accorder un crédit pour ce type d’activité.

Lors de la première collection il faut anticiper le fait que vous n’allez pas gagner d’argent. Mais vous devrez tout de même engager des frais pour produire la collection suivante. Il est donc nécessaire de construire avec la plus grande précision son business plan au risque de se retrouver en manque de trésorerie et de devoir arrêter le projet précipitamment.

S’intéresser très rapidement à la distribution

Une des principales problématiques que rencontrent les jeunes marques de mode est celle de la distribution.

Les marges des jeunes marques sont beaucoup plus faibles que celles des grosses marques, il est donc difficile de se faire distribuer.

Beaucoup optent pour la distribution en ligne mais les clients ont souvent besoin de voir et de toucher le produit avant d’acheter. De plus se faire une place sur internet est devenu très compliqué. Être bien référencé par google prend longtemps et il y a une longue période où presque personne ne se rend sur le site.

Il faut donc, même au départ, posséder un lieu où les clients pourront voir et essayer les vêtements. Ce lieu peut être ponctuel sous forme de boutique éphémère. L’inconvénient est que les loyers sont souvent très chers, il est donc difficile de dégager un bénéfice important. L’autre solution consiste à louer un showroom, avec une autre marque de préférence afin de limiter les frais. L’inconvénient est que si le lieu n’a pas pignon sur rue il faudra beaucoup communiquer pour faire venir du monde.

Travailler l’image encore et encore

Voici le dernier des conseils afin de lancer votre marque de mode : accorder une grande importance à l’image. Une marque de mode ne supporte pas une communication approximative. Afin de donner envie aux potentiels clients de porter vos vêtements, la communication doit incorporer une part de rêve. Cela passe par de jolies photos, un site soigné et des écrits sans aucune faute.

Le shooting est une étape indispensable avant de lancement de la collection. Il est préférable de faire appel à un photographe professionnel afin d’avoir une jolie série de photos qui pourront être utilisées sur différents supports.

J’espère que ces quelques conseils vous aiderons à lancer votre marque de mode.

2 réflexions au sujet de « 5 conseils pour lancer sa marque de mode »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *