Entrepreneuriat

Comment faire pour distribuer ses produits lorsqu’on est entrepreneur ?

distribuer ses produits entrepreneur

Une fois ses premiers produits fabriqués, il faut ensuite les vendre. Mais pas toujours facile de savoir comment distribuer ses produits lorsqu’on est entrepreneur et qu’on vient tout juste de lancer sa marque. Faut-il vendre soit même ses produits ou passer par des distributeurs ? Est-il préférable de vendre ses produits en boutique physique ou en ligne ? C’est parti pour un petit tour de réponse à toutes ces questions et distribuer ses produits !

Distribuer ses produits en ligne

Vendre sur son propre site internet

Vendre ses produits sur son propre site internet semble le plus simple et le plus logique lorsqu’on vient tout juste de lancer sa marque.

A l’instar des DNVB, vous pouvez grâce à ce biais vendre vos produits sans intermédiaire et ainsi avoir la maîtrise entière du parcours client.

Le principal inconvénient de cette méthode est qu’il est au démarrage de l’activité, assez rare d’avoir un trafic important sur son site. Les ventes sont donc la plupart du temps plutôt très faibles, principalement si vous n’avez que peu communiquer en amont.

S’il est nécessaire de posséder un site vous permettant de vendre vos produits, ce canal de distribution ne doit pas être le seul que vous possédez. Si tel est le cas, votre chiffre d’affaires risque d’être bien trop faible.

Distribuer ses produits sur une market place

Les market place sont de plus en plus nombreuses ces dernières années. La market place la plus connue est sans aucun doute Amazon, qui propose des produits de milliers de marque. En France, La Redoute fait aussi office de market place puisqu’elle ne propose pas uniquement ses propres produits mais aussi une sélection de produits d’autres marques.

Mais qu’est ce qui différencie une market place d’une boutique en ligne classique ? En réalité la market place ne fait office que d’intermédiaire entre le vendeur et l’acheteur. Son but est uniquement de mettre en relation des personnes. La market place n’achète pas les produits et ne les livre pas aux clients finaux : c’est le fabriquant des produits qui s’occupe de tout. La market place reverse donc au fabriquant des produits le montant des ventes, duquel elle soustrait sa commission.

Quel est l’intérêt pour une jeune marque d’être présente sur une market place ? La market place permet d’apporter une visibilité que ne vous offre pas votre propre site internet. C’est cette visibilité que vous allez payer par le biais de la commission prise sur chaque vente.

Avant de décider de placer vos produits sur une market place vérifiez bien que cela sera un vrai plus pour vous. En effet, de nombreuses market place ont ouvert ces dernières années et le fait qu’elles soient de plus en plus nombreuses fait que certaines sont trop petites pour être vraiment visible et donc vous générer des ventes significatives.

Distribuer ses produits dans des boutiques en ligne

Les boutiques en ligne, contrairement aux market place vous achètent le plus souvent du stock et s’occupent eux même de l’envoi de vos produits.

Sephora, par exemple, propose des produits de plein de marques différentes qu’elle envoie elle-même.

Ici vous n’avez qu’à envoyer vos produits à la marque, vous n’avez plus rien à vous occuper par la suite. C’est donc une solution beaucoup plus simple sur le long terme que la distribution via une market place. Alors qu’être présent sur plusieurs market place s’avère souvent compliqué à gérer, être présent sur plusieurs boutiques en ligne permet au contraire de se développer plus rapidement, puisque vous n’avez pas à vous occuper de la logistique une fois vos produits envoyés au site.

Distribuer ses produits dans des lieux physiques

Les boutiques éphémères

Lorsque vous avez envie de tester la distribution physique en vendant vous-même vos produits, les boutiques éphémères sont la solution idéale. Elles vous permettent de rencontrer de potentiels clients pendant un week end, une semaine ou plus.

Comme les baux sont de courte durée, les loyers à la journée sont souvent assez chers et permettent ainsi rarement d’obtenir un retour sur investissement très important. Cependant, cette formule permet de tester l’appétence pour ses produits et de dialoguer avec de potentiels clients.

Posséder sa propre boutique

Posséder sa propre boutique permet de distribuer ses produits comme on le souhaite, en totale liberté. L’inconvénient est que l’investissement de départ est important, il faut donc être sûr que les produits intéresseront les clients et qu’ils se rendront à la boutique pour les acheter.

Posséder une boutique nécessite également un investissement en temps non négligeable, particulièrement dans les grandes villes où les amplitudes horaires sont plus importantes.

Les concept store

Les concept store sont des boutiques où on trouve plusieurs catégories de produits. Cela peut être de la décoration, de la mode, de la beauté, etc. Principalement situées dans les grandes villes (même si les petites villes s’y mettent aussi de plus en plus, ces boutiques proposent la plupart du temps des produits issues de marques encore peu connues et sont donc plus faciles d’accès que les grands magasins traditionnels lorsqu’on souhaite faire distribuer sa marque.

L’inconvénient est que les concept store n’achètent que très rarement leur stock et utilisent souvent le système du dépôt vente. Ce système consiste à ne payer la marque que lorsque les produits sont vendus et à rendre à la marque les produits non vendus une fois la saison terminée. Il y a donc un risque de se retrouver avec un retour de produits dont on ne saura que faire à la fin de la saison.

Les boutiques indépendantes

Certes de moins en moins nombreuses, elles restent tout de même un bon moyen de distribuer vos produits au démarrage de votre activité. En étant plutôt convaincant, certaines vous achèteront même du stock et ne fonctionneront pas selon le principe du dépôt vente.

L’inconvénient est qu’il faut avoir le courage de frapper à toutes les portes, peut-être un peu partout en France. Gardez en tête que les boutiques les plus intéressantes ne sont pas forcément situées en plein Paris, bien au contraire. Certaines boutiques de province possèdent une clientèle importante et fidèle.

Les chaînes de magasins

Le plus complexe pour la fin : les chaînes de magasins. Si elles peuvent être source d’opportunités incroyables, elles s’avèrent la plupart du temps très difficile à pénétrer lorsqu’on est encore une toute jeune marque.

L’atout principal pour faire distribuer ses produits dans une grande chaîne est la ténacité et la patience. Les négociations sont en effet la plupart du temps très longues.

Si votre produit ne possède pas d’innovation importante et que personne dans votre réseau ne peut vous aider à pénétrer ce milieu, commencez par les autres solutions avant de tenter celle-ci.

En résumé pour distribuer ses produits lorsqu’on est entrepreneur

Ne pensez pas que distribuer vous-même vos produits sera suffisant, sauf si vous investissez dans une boutique.

Vous devez sélectionner plusieurs distributeurs, que cela soit en ligne ou en physique, afin d’offrir un maximum de visibilité à vos produits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *