Entrepreneuriat

Comment réussir son pivot lorsqu’on est entrepreneur

réussir pivot entrepreneur

Vous avez lancé votre entreprise mais vous vous rendez compte que votre modèle ne fonctionne pas. Vous avez alors deux possibilités : pivoter ou stopper votre aventure. La première solution est souvent la plus plébiscitée. Voici comment réussir votre pivot si vous êtes entrepreneur et repartir sur des bases solides.

Le moment du pivot

Selon le moment auquel vous effectuerez votre pivot, les choses seront différentes. Pivoter seulement quelques semaines après avoir lancé votre projet n’aura pas les mêmes conséquences qu’un pivot réalisé après deux ans d’activités.

Si vous pivotez peu de temps après le démarrage de votre activité, les conséquences seront sans doute assez minimes.  Pivoter aussi tôt est même plutôt positif.

Si au moment de lancer votre produit ou service, vous vous apercevez qu’il ne suscite que peu d’intérêt, demandez vous tout d’abord si votre cible est la bonne.

Par exemple, si vous lancez une marque de mode éthique, il est fort probable que votre cible ne soit pas constituée de femmes de 15 à 20 ans mais plutôt de femmes ayant entre 25 et 30 ans, les premières n’ayant pas forcément le budget leur permettant d’acheter ce genre de pièces.

Si vous vous apercevez que votre cible est la bonne mais que votre entreprise ne se développe pas, vous avez tout intérêt à pivoter. Plus vous le faite tôt et plus cela vous sera profitable. Surtout, cela évitera que vous fassiez des investissements qui seront par la suite perdus.

A contrario, si vous vous rendez compte après plus d’une année d’exercice que votre activité ne pourra se développer comme vous l’aviez anticipé, les choses seront un peu différentes. Il est en effet possible que vous ayez réalisé d’importants investissements depuis le début de votre activité. Il est aussi possible que vous arriviez bientôt au bout de vos économies ou de votre droit au chômage. Il va donc falloir faire vite et bien.

Dans tous les cas, évitez de faire évoluer votre projet du tout au tout et partez de ce que vous avez déjà construit. Si vous aviez un salon de thé, demandez vous si vous ne pouvez pas plutôt favoriser les commandes ou l’événementiel plutôt que le service sur place qui vous demande beaucoup de temps pour un résultat peu significatif.  

Essayez, si vous le pouvez, de vous faire accompagner dans ce pivot afin qu’il vous soit le plus profitable et le plus rapide possible.

Apprendre de ce pivot

Devoir pivoter n’est pas grave et s’avère même plutôt très formateur : à condition d’apprendre de vos erreurs ! Si vous mettez à profit tout ce que vous avez appris depuis le démarrage de votre activité, il y a de forte chance que ce pivot soit très efficace. A l’inverse, si vous répétez les mêmes erreurs que lors de votre premier business model, il y a de forte chance que ce pivot sonne la fin de votre aventure entrepreneuriale.

Avant de pivoter, prenez le temps de noter toutes les erreurs que vous avez faites jusqu’à présent et ce que vous pourriez mettre en place afin de ne plus les reproduire dans le futur. N’hésitez pas à contacter d’autres entrepreneurs étant déjà passé par cette étape afin de récolter de précieux retours d’expériences.

Reprendre le chemin du salariat pour mieux reprendre par la suite ?

Réussir son pivot, lorsqu’on est entrepreneur, implique souvent de prendre du recul, un recul qu’il est difficile d’avoir lorsqu’on est à la tête de son entreprise.

Une solution à cela peut être de retourner quelque temps vers le salariat afin de faire le point sur cette première expérience entrepreneuriale. Il est en effet beaucoup plus facile de prendre du recul lorsqu’on n’est plus aux commandes de l’entreprise à temps plein.

Ne voyez pas le retour au salariat comme un échec mais comme une période de réflexion qui vous permettra de mettre toutes les chances de votre côté pour que votre nouveau départ entrepreneurial soit un succès.

Cette période vous permettra peut-être aussi d’augmenter votre trésorerie afin d’effectuer de nouveaux investissements et de pouvoir repartir avec l’esprit un peu plus léger.

Sondez votre communauté

Mettez votre communauté au cœur de votre changement de stratégie. Non seulement, elle se sentira beaucoup plus proche de vous et de votre entreprise mais elle vous permettra aussi de construire un produit ou un service répondant à un réel besoin et susceptibles d’intéresser des clients.

Peut être qu’au départ vous étiez persuadé que ce qui vous plaisait allez plaire aux autres. Essayez plutôt de prendre en considération ce qui plaît à vos potentiels clients à l’avenir.

Un pivot n’est pas un échec lorsqu’on est entrepreneur, bien au contraire

Entreprendre n’est pas un exercice facile et il est rare que tout se passe idéalement du premier coup. Ne voyez pas le fait de devoir pivoter comme un échec, même si cela vous fait perdre du temps ou de l’argent. Voyez plutôt le pivot comme une occasion de rebondir et de créer un produit ou un service plus proche de la demande.  

Si vous le pouvez, prenez quelques mois afin de faire le point sur votre entreprise et réfléchir à un plan d’action vous permettant de repartir sur de bonnes bases. Cette pause vous permettra aussi de reconstituer votre trésorerie. Si vous avez déjà construit une communauté engagée, c’est le moment de faire appel à elle afin de construire votre nouveau projet.

Réussir son pivot n’est pas toujours simple lorsqu’on est entrepreneur mais s’avère tout à fait possible !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *