Entrepreneuriat

Comment se fixer des objectifs entrepreneurials réalistes ?

objectifs entrepreneurials réalistes

Atteindre 15 000€ de chiffre d’affaires mensuel en 3 mois d’entrepreneuriat ou tripler son nombre d’abonnés sur les réseaux sociaux durant ce même laps de temps ? Une promesse qu’on retrouve fréquemment sur Internet mais qui en réalité n’arrive presque jamais. Et si on se concentrait plutôt sur des objectifs entrepreneurials atteignables ?

Les évolutions entrepreneuriales fulgurantes sont rares

Si votre chiffre d’affaires est de 3000€ ce mois-ci, il y a très peu de chance qu’il atteigne les 10 000€ dans trois mois. Même chose concernant l’évolution de votre communauté.

Plutôt que de vous dire que n’êtes pas à la hauteur puisque vous n’arrivez pas à atteindre ces chiffres, fixez-vous des objectifs réalistes que vous pourrez véritablement atteindre en travaillant.

Prenez du recul devant les success stories

Derrière beaucoup de success stories, se cachent des explications qu’on ne nous dévoile pas toujours. De plus, beaucoup d’entreprises pouvant être vu comme des succès, notamment sur les réseaux sociaux, ne sont en réalité pas rentables.

A l’inverse beaucoup de boîtes dont on ignore l’existence et dont on ne parle absolument jamais s’avèrent être des exemples de réussite. C’est souvent le cas d’entreprises exerçant en BtoB ou ayant un marché local.

Evitez donc de trop vous comparer aux entrepreneurs ou entrepreneuses stars et concentrez-vous sur votre aventure entrepreneuriale.

 Comment se fixer des objectifs entrepreneurials atteignables et réalistes ?

Certains préfèrent se fixer des objectifs entrepreneurials très ambitieux au risque de ne pas les atteindre du tout alors que certains préfèrent se fixer des objectifs moins importants mais avec des chances de réussite plus élevées.

Une façon de se construire des objectifs réalistes peut être la suivante :

  • Estimez les revenus dont vous avez besoin pour vivre à moyen terme (lorsque vous vivrez à 100% de votre activité)
  • Estimez votre chiffre d’affaires mois par mois afin que ce chiffre vous permette d’atteindre cet objectif.

Imaginions que vous soyez en EURL et que vous ayez besoin de 2000€ net par mois pour vivre. Cela représente une somme d’environ 4000€ cotisations sociales comprises.

Votre objectif de chiffre d’affaires doit donc vous permettre de vous verser 4000€ par mois de revenus. Imaginons que vous avez 2000€ de charges liées à votre entreprise et que vous avez une marge de 60% sur vos produits.

Chiffre d’affaires : (4000+2000)/0.4 = 15 000€.

Votre objectif de chiffre d’affaires sera de 15 000€.

Imaginions maintenant que vous bénéficiez d’une allocation chômage vous permettant de ne pas avoir besoin de revenus complémentaires durant encore un an et demi. Si votre chiffre d’affaires est actuellement de 3000€, vos objectifs de chiffre d’affaires pour les prochains mois seront de :

(15 000 – 3000) / 18 = 667€

3000 + 667 = 3 667€ pour le mois suivant. Avec un chiffre d’affaires qui doit augmenter de 667€ par mois.

Bien évidemment, si le moment où vous comptez vivre de votre activité est trop proche, les objectifs calculés risquent d’être peu réalistes.

Construisez un tableau de trésorerie mois par mois

La différence entre ce qu’on pense percevoir comme revenus avec notre activité et ce qu’il se passe en réalité est souvent différente. Afin de fixer votre chiffre d’affaires cibles vous devez donc regrouper toutes vos dépenses ainsi que vos recettes mois par mois.

N’oubliez pas, si vous facturez et récupérez la TVA de la prendre en compte. Vendre un produit 100€ TTC et vendre un produit 100€HT sont deux choses bien différentes.

N’oubliez pas non plus de prendre en compte les frais qui ne sont pas mensualisés comme la CFE par exemple.  

Suivez l’évolution de vos chiffres et objectifs entrepreneurials

Tous les trois mois, faîtes le point sur votre activité et répondez aux questions suivantes : la tendance est-elle positive ou plutôt négative ? Comment ont évolué mes charges ? Suis-je en bonne voie d’atteindre les objectifs que je me suis fixé ?

Si vous êtes lancés depuis peu, vous devez en toute logique observer une progression constante de votre chiffre d’affaires (excepté pour juillet ou août). Si votre chiffre d’affaires n’évolue pas et reste très faible, vous devez vous questionner sur un éventuel pivot. En effet, si la situation n’est pas favorable, il n’y a que peu de chance qu’elle s’améliore soudainement, hormis dans le cas de certaines activités.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *